La respiration

En Qi Gong, nous respirons toujours par le ventre et par le nez. Les taoïstes considèrent que le bas-ventre est le lieu de l’énergie vitale, le Jing, héritée de façon héréditaire et génétique.

Pendant la vie fœtale, l’embryon se nourrit de cette énergie et du sang de la mère. D’ailleurs, le nombril est considéré comme le Dan Tian, le chaudron. A la naissance et pendant les premiers mois, le nourrisson respire surtout par le ventre. 

ILLUsite3

 

Le rôle de cette énergie vitale, le Jing, est d’entretenir le processus vital de l’existence, de réparer le corps quand il est fatigué ou malade et de ralentir le processus de vieillissement.

La pratique de la respiration par le bas-ventre, « au Dan Tian » a des effets sur la libre circulation de l’énergie, sur le réchauffement du corps, sur la sensation de défatigue, d’avoir les idées plus claires, d’avoir moins besoin de sommeil et d’avoir davantage de tonus.

D’un point de vue pratique : la respiration s’effectue par le nez à l’inspir comme à l’expir. Elle doit se faire de façon naturelle ; nous ne sommes que l’observateur de ce qui se passe. Faire en sorte que les poumons ne semblent pas se remplir, que les côtes ne s’écartent pas ou le moins possible et que les clavicules ne montent pas. Au début, on peut imaginer un ballon placé dans le bas-ventre, au niveau du périnée, qui se dilate par une poussée forte de l’air sur les parois du ventre à l’inspiration et qui se rétracte à l’expiration, l’air se concentre alors dans le centre du ballon. Quand on est à l’aise avec le processus, on commence à allonger le souffle de plus en plus, afin que la conscience ne fasse qu’un avec la respiration. On laisse le ballon se gonfler petit à petit et se dégonfler tout seul, plutôt que de respirer activement, tout en effectuant nos mouvements de Qi Gong ou nos postures statiques.

Je conseillerai à un débutant d’apprendre à respirer par le bas-ventre allongé, en plaçant le point Lao Gong – situé au centre de sa paume de main – sur son Dan Tian, 2 doigts sous le nombril. Ensuite, il pourra s’exercer à respirer assis sur le bord d’une chaise, sur ses ischions et le dos droit. Enfin, il respirera debout, naturellement, en s’enracinant bien vers le sol pour capter l’énergie de la Terre et en expulsant l’énergie usée par la fontanelle, le bout de ses doigts et de ses pieds (voir schéma).


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s